L’impasse Nucléaire

Au Japon, la menace d’une catastrophe nucléaire d’une ampleur sans précédent relance le débat sur l’exploitation de l’énergie nucléaire en France et dans le monde.

Radioactivité Quoi qu’en pensent le gouvernement français et les lobbies nucléaires qui gravitent autour, les récents événements survenus au Japon (explosions de plusieurs réacteurs dans la centrale nucléaire de Fukushima, conséquence d’un tsunami engendré par un séisme de magnitude 8,9 sur l’échelle de Richter) relancent le débat sur l’opportunité du nucléaire comme source d’énergie en France et dans tous les pays du globe.

Malgré toutes les précautions prises autour de cette énergie, on le constate : aucun pays ne peut revendiquer le risque zéro et exclure la possibilité d’un accident nucléaire à plus ou moins long terme…

Certes, les risques sismiques ne sont pas les mêmes en France qu’au Japon, mais peut-on en dire autant des risques terroristes, ou d’instabilité politique dans tel ou tel état du monde ? Toute nation connaît des périodes de stabilité, de croissance, mais l’Histoire nous apprend qu’un jour ou l’autre un conflit, une catastrophe naturelle ou un autre événement inattendu vient basculer le cours des choses.

Peut-on dès lors se permettre d’engager l’ensemble de la planète et les générations futures sur une voie qui tôt ou tard pourrait mettre en péril l’existence même de l’Humanité ?

Le nucléaire est parfois vendu par ses défenseurs comme une solution au dérèglement climatique, du fait de sa faible production de gaz à effet de serre. Or l’exploitation d’une centrale nucléaire est loin d’être aussi vertueuse sur le plan du CO2 : l’énergie nécessaire à la construction de la centrale, le transport et le retraitement des déchets, l’exploitation du minerai sont autant de sources de production de gaz à effet de serre. Quand bien même ! les déchets nucléaires qui résultent de la production d’énergie resteront pour certains hautement radioactifs pendant plusieurs millions d’années. Si on peut se laisser convaincre que ces déchets resteront « à l’abri » pendant les 10 ou 20 prochaines années, qu’adviendra-t-il dans 100 ans ou même 1000 ans !

Oui, la sortie du nucléaire est possible et même souhaitable. Elle prendra sans doute des années, des décennies peut-être, mais l’important est de choisir la bonne voie maintenant. Maintenant et pas après une nouvelle catastrophe…

Liens Utiles

Liste des incidents nucléaires
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d’accidents_nucléaires

Déchets radioactifs
http://fr.wikipedia.org/wiki/Déchet_radioactif

Réseau « Sortir du nucléaire »
http://www.sortirdunucleaire.org/

Nucléaire, Non Merci !
http://nucleaire-nonmerci.net/

Suivez en direct les infos concernant la catastrophe de Fukushima, au Japon
http://energie-climat.greenpeace.fr/japon-vers-la-plus-grande-catastrophe-nucleaire-de-lhistoireaze

Une réflexion au sujet de « L’impasse Nucléaire »

  1. Il n’aura pas fallu longtemps pour démontrer, s’il le fallait, au gouvernement et autres pro-nucléaires, que la France n’était pas à l’abri d’un accident nucléaire grave.

    Ce lundi 12 septembre 2011, un four a explosé sur le site nucléaire de Marcoule, dans le Gard, faisant au moins un mort et entraînant un risque de fuite radioactive.

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/12/explosion-et-risque-de-fuite-radioactive-dans-le-site-nucleaire-de-marcoule_1571165_3244.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *