Le lombricompostage, un compost d’intérieur

Le recyclage des déchets verts par compostage n’est pas réservé aux ruraux. La décomposition des matières organiques par les vers, dans un composteur d’intérieur, permet d’obtenir un excellent engrais et compost.

Le lombricomposteur

Un lombricomposteur (ou vermicomposteur) est un bac à compost utilisant des vers pour la transformation des déchets organiques (épluchures de fruits, légumes, coquilles d’œuf…etc) en compost.

Lombricomposteur

Il existe de nombreux formats de lombricomposteurs. L’un des modèles que l’on retrouve couramment est composé d’un empilement de bacs percés, permettant aux vers de passer d’un étage à l’autre. Les déchets sont déposés dans le bac du haut, fermé par un couvercle. Plus on descend dans les étages, plus on trouve les déchets décomposés jusqu’à obtenir un parfait compost dans les bacs inférieurs.

L’étage le plus en bas permet par ailleurs de récupérer un engrais liquide parfaitement naturel, utilisable pour vos plantes d’intérieur ou le jardin.

Les vers à compost

Pour commencer votre lombri-compost, il convient de vous procurer des vers à compost. Attention, il ne s’agit pas des lombrics (vers de terre) que l’on trouve fréquemment dans les jardins.

On distingue deux espèces principales de vers à compost :

  • Eisenia Fœtida (appelé aussi ver du fumier ou encore ver tigré). Il a une préférence pour les matières en décomposition.

  • Eisenia Andreï (appelé aussi ver rouge ou encore ver de californie). Il a une préférence pour les matières fraîches.

Eisenia Andrei

Où se procurer des vers à compost ?

L’idéal est de pouvoir récupérer des vers auprès d’une connaissance ayant déjà un lombricomposteur. Les vers se reproduisant naturellement, il n’est pas gênant d’en prélever une partie de temps en temps. Un réseau de donneurs existe à travers le site Lombric-à-brac. Peut-être trouverez-vous un généreux donneur près de chez vous ?

Vous pouvez également acheter des vers à compost sur des sites Internet ou dans certaines animaleries. Comptez en moyenne 25 euros pour 250g de vers, soit environ 500 individus, ce qui devrait être suffisant pour démarrer.

Fabriquer un piège à vers

Une autre méthode pour récupérer des vers à compost consiste à fabriquer un piège à vers.

Pour cela, creusez un trou dans votre jardin (ou en forêt) d’environ 30cm. Choisissez un sol humifère (riche en humus). Placez un petit seau ou un sac plastique au fond du trou et remplissez-le de marc de café. Vous pouvez également y ajouter quelques feuilles mortes ou des épluchures de légumes. Couvrez le piège avec un couvercle (une planche de bois par exemple).

Au bout de 2 ou 3 semaines, votre piège devrait grouiller de vers à compost. Vous pouvez alors les récupérer pour démarrer votre lombricomposteur !

Que mettre dans le lombricomposteur ?

Toutes vos épluchures et restes de fruits et légumes, les coquilles d’œuf broyées, le marc de café, le thé (même en sachet), les restes de pâtes et de riz (non assaisonnés), mais aussi les cheveux, rognures d’ongles et poils d’animaux. On conseille également d’apporter environ un quart de matières carbonées tel que du papier journal, des boîtes d’œuf (carton), du rouleau de papier toilette… etc. Pensez à humidifier ces matières avant de les mettre au compost afin de faciliter le travail des vers.

Evitez toutefois les apports acides trop importants tels que les agrumes (oranges, citrons…), l’ail, l’oignon. Evitez également les noyaux de fruits. Il est par ailleurs déconseillé de mettre au compost les restes de viande ou de poisson.

Bibliographie

Liens utiles

Les sites de vente en ligne de vers à compost et de lombricomposteurs ne manquent pas. Veillez à choisir celui qui vous convient le mieux !

Lombricomposteur Can-O-Worms, vers de compost, livres
http://www.verslaterre.fr/boutique/

Lombricomposteurs, vers de compost
http://www.dyn-agri.fr/

La Ferme Lombricole de Cabries propose des vers de compost et un lombricompost prêt à l’emploi issu du fumier de cheval.
http://www.desbois-lombriculture.info/

La société Terre Native propose différents types de lombricomposteurs et des vers de terreau.
http://www.lombricomposteur.com/

Lombricomposteurs, engrais, vers (Eisenia Fetida)
http://www.vers-land.com/

Les Compostiers, association lyonnaise pour le développement d’un compost collectif urbain
http://www.lescompostiers.org/

2 réflexions au sujet de « Le lombricompostage, un compost d’intérieur »

  1. Bonjour,
    chaque hiver, je découvre une, deux, voir 3 ou 4 vers, puis plus rien jusqu’à l’hiver suivant. je pensais qu’ils sortaient des canalisation des douches parce que j’avais un puis où j’évacuais les eau usées. je me disais peut être que des plantes ont poussaient dans ce puits et que des vers se sont formés. mais voilà il y a un (1) ans, j’ai supprimé mon puits et je pense qu’il est devenu sec après u été très chaud. alors je pensais que je ne verrais plus ces vers! par hasard ce matin je trouve un vers qui se promenait dans le hall de ma maison sur le carrelage à 10 m de la salle de bain. bizarre! pour indication, il ressemble beaucoup au Eisenia Andreï.
    Pourriez-vous me donner des explications à ce phénomène? je commence à avoir des doutes que c’est un serpent. comment puis-je vous envoyer des photos pour m’éclairer.
    merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *